Mais d’où vient le déclic ?

Dans notre société où tout est accessible en tout temps, il devient difficile de dire « je ne sais pas ». Tu ne sais pas ? Et bien demande à Google, à Youtube, à Wikipédia. Une pléthore d’articles t’informera sur ce sujet que tu n’ignoreras plus pour très longtemps.

Donc nous pouvons tout savoir. Savoir ce que fumer fait à notre corps, ce qui se produit dans nos intestins quand on mange trop de viande, trop sucré, trop salé. Les dangers d’être sédentaire et ceux qui nous guettent si on ne médite pas assez souvent. On peut aussi savoir que nous consommons beaucoup trop de tout et que la planète est en danger à cause de nous, les humains.

C’est donc en toute connaissance de cause que nous perpétuons nos mauvaises habitudes. Pas par manque de connaissances, mais par manque de déclic. Oui ce fameux déclic qui fait qu’un jour tu décides de changer ton comportement. Parce que c’est bien beau de savoir. Si tu n’agis pas, rien ne va jamais changer. Mais ça aussi tu le sais n’est-ce-pas ? Il ne suffit pas de dire : ah mais cette société est malade, c’est n’importe quoi ! En reposant tout sur les autres et en oubliant que la société c’est aussi TOI, tu ne participes pas à la guérison de ce monde.

Mais alors d’où vient le déclic ? Qu’est qui a fait qu’un jour telle ou telle personne a décidé d’arrêter de fumer, de manger plus équilibré, d’être plus tolérant, de générer moins de déchets ou de faire du sport ?

Et bien nous fonctionnons tous différemment. Pour certains, le changement s’initie au moment de la réception de l’information. Pour d’autres, il faut plus de temps. Plus de « coups de pied au cul » ou simplement ils ne sont pas prêts et le déclic s’opérera au moment où ils auront trouvé du sens à l’information, où ils l’auront assimilée profondément. Parfois la peur du long chemin que représente le changement peut être à l’origine de l’inertie. Le fait de sortir de sa zone de confort et affronter les difficultés qui surgiront jusqu’au changement total retarde aussi l’évolution d’une personne.

Par exemple, tout le monde sait que fumer tue, provoque le cancer et des tas d’autres maladies cardiovasculaires. Et pourtant des milliers de fumeurs existent encore et acceptent le « prix à payer » de leurs addictions. Certains ne changeront jamais. D’autres auront ce fameux « déclic » : une photo de leurs poumons, la naissance d’un enfant, un proche malade à cause de la cigarette.

Même exemple pour la perte de poids. Parfois on tombe sur une photo qui nous renvoie une image que nous n’acceptons pas. Amorçons-nous un changement pour autant ? Pas toujours. Certains dirons que le plaisir de manger est plus fort que le plaisir d’être svelte et en forme. Et n’aurons pas envie de payer le prix qui les amènera au changement pourtant souhaité.

Il y a différentes façons d’arriver au changement. Pour ma part, mes grandes sources de déclics se trouvent dans les différents livres que j’ai lu.  Certains ont radicalement changé mon mode de vie et ma façon de voir les choses . C’est pourquoi je chéris tant la lecture et je souhaite longue vie aux livres ! J’ai toujours en « tâche de fond » des changements que souhaiterais opérer pour que ma vie aie plus de sens. Cela prendra le temps que ça prendra. Un jour je serais prête. Ou pas. Ce qui est sûr c’est qu’il faut s’aimer tel que l’on est maintenant. Ne pas attendre d’être parfait pour s’aimer. Aimer les autres même si ils sont imparfaits car nous ne savons pas les difficultés qui se cachent derrière leurs imperfections.

Et vous, qu’est-ce que vous aimeriez changer depuis des années ? Qu’est-ce qui pourrait vous faire amorcer ce changement ? (à moins que vous ne soyez déjà parfaits 😉 )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s