Only Lovers left alive – film de Jim Jarmusch

Only lovers left alive est une histoire de vampires. Qui n’est en fait qu’un prétexte pour nous parler de l’immensité du temps, de l’amour, de la musique.

Jim Jarmusch nous raconte l’histoire de deux êtres (Adam et Eve…) qui sont éternellement liés, peu importe le lieu ou l’espace spatio-temporel. L’un vit à Détroit et l’autre à Tanger et l’amour qu’ils partagent est leur seule raison de vivre. Les villes sont vides de toute émotion et la seule chose qui paraît vivante dans ce film, c’est bien la musique ! Une magnifique bande son… si vous n’aimez pas les vampires regardez au moins le film pour ça !

Tout le film se passe de nuit (et oui, les vampires n’aiment pas la lumière) ce qui crée une ambiance un peu hypnotique, poétique, surnaturelle.

Eve a côtoyé les plus grands génies du monde et parle une multitude de langues, qu’elle a appris au travers de ses siècles de vie. Adam joue de tous les instruments à la perfection et se lasse de voir une humanité si déshumanisée…

On voit parfois le couple complètement stone, mais non moins conscient de la dégradation lente de l’état du monde et de l’espèce humaine. Une réflexion sur l’héritage que nous laissons qui peut laisser un goût amer.

Bref, j’ai trouvé l’oeuvre de Jim Jarmusch poétiquement sombre et enivrante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s