The fault in our stars

Vous pourriez pensez que cet article porte sur le superbe film de John Green (traduit par « nos étoiles contraires » en français). Même si je vous le conseille vivement, ce ne sera pas le sujet d’aujourd’hui.

J’avais juste envie de dire que parfois, ce n’est pas votre faute. Que vos étoiles peuvent être sympa avec vous, et parfois, cruelles et injustes, c’est aléatoire. Et que vous n’y êtes le plus souvent pour rien. Vous gérer les imprévus de la meilleure manière que vous pouvez avec vos émotions, votre vie, vos forces et vos faiblesses.

Prenons l’éducation des enfants, puisque je suis maman et que c’est ce sujet qui m’a inspiré cet article. La démission parentale, représentation sociale par excellence, présentée comme la cause d’une série de problèmes permet de faire l’impasse sur l’analyse des difficultés d’être parents. Individualiser la responsabilité de cette manière permet de ne pas trop se questionner. C’est plus simple d’accuser les parents de mal éduquer leurs enfants.

Mais un enfant ce n’est pas comme une recette de cuisine. Même si on suit toutes les étapes à la lettre, on est pas sûr d’obtenir le résultat espéré. Et il faudra quand même l’aimer. Comme il est. Agité, colérique, sensible, affectueux ou détaché, timide ou extraverti, équilibré ou sens cesse perturbé. Est-on complètement responsable du caractère de notre progéniture ? Doit-on les formater pour qu’ils se plient à ce qu’on aurait voulu qu’ils soient ?

Nous pouvons transmettre à nos enfants des valeurs fortes, des règles de politesses, leur donner le maximum « d’armes » possibles pour qu’ils sachent réagir dans les différentes situations que la vie leur présentera. Mais ils sont avant tout uniques. Et ce qui aura fonctionné pour l’un ne fonctionnera peut-être pas pour l’autre. C’est comme ça. Quand on a donné le meilleur de soi-même et que le résultat n’est pas celui qu’on espérait, il faut rendre leurs fautes aux étoiles. Ne pas la ruminer en soi.

Trouver le beau dans l’inattendu, l’imprévu. Accepter les imperfections, ne pas comparer quand c’est incomparable. Et toujours faire de son mieux.

Le reste est hors de notre portée. Dans les étoiles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s