La critique malveillante, c’est comme le shadow boxing

Même si vous êtes la personne la plus bienveillante du monde ou la plus insipide, s’adaptant à tous pour plaire, sachez qu’ il y aura toujours des gens qui ne vous aimeront pas et qui vous critiqueront, quoi que vous fassiez. C’est un fait.

Comme nous vivons dans une société où la liberté d’expression est un droit, vous ne pourrez pas les taire. Vous pouvez, par contre, ne pas être d’accord avec eux et choisir comment réagir et faire en sorte que leurs coups bas ne soit que du « shadow boxing ». C’est-à-dire un coup dans le vide.

Comment survivez-vous à la critique ? Pas la critique constructive qui a pour but de faire avancer quelque chose, mais la critique gratuite, celle qui n’a d’autre objectif que de vous faire du mal ou de conforter celui qui la prononce ?

Vous allez peut-être descendre plusieurs fois aux enfers avant de pouvoir surmonter la critique qui fait mal, celle qui touche un truc que vous tenez à cœur ou pour lequel vous avez investi beaucoup d’énergie, ou, pire encore, qui porte sur un de vos défauts que vous essayiez de cacher à tout prix. N’ayez plus envie que ça vous arrive ! Même ceux qui vous font du mal gratuitement, vous permettent quelque part d’évoluer. L’inconfort amorce souvent le changement. Ne laissez plus les personnes malveillantes avoir un quelconque pouvoir sur votre bien-être général.

Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne sont pas critiqués. Et encore. Même le plus insipide des personnages, qui ne prendra aucun risque sous peine de ne pas être aimé, est susceptible d’être critiqué. Changer dans l’unique but de vouloir plaire à tout le monde, sans conviction profonde que ce changement vous est bénéfique, serait une grave erreur.

Comment réagir ?

Pour que la méchanceté gratuite coule sur vous comme de l’eau sur les plumes d’un canard, arrêtez de vous prendre trop au sérieux. L’autodérision est une arme très puissante face à la méchanceté des autres. Lâchez votre ego. Vous n’avez rien à prouver à ces gens. Restez calme, ne laissez pas la critique malveillante imprégner votre subconscient. Travaillez vos affirmations positives pour réussir à adopter cette attitude. Immunisez-vous contre les remarques hostiles.

Si vous êtes convaincu-e que la critique émise ne repose sur aucun fondement, restez impassible face à votre interlocuteur, il sera rapidement décontenancé. Vous, vous n’avez pas le temps de critiquer à tout bout de champ, vos pensées sont positives, elles sont faites pour construire, non pour détruire !

♥ Aimez-vous ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s